CP YVETOT

presse : trois Yvetotais aux championnats de France

Marie Reinhold a été la première à se qualifier, samedi après-midi, dans la catégorie – 1 300. Son tout dernier match aura été décisif. En ballottage avec d’autres joueuses pour la deuxième place qualificative, elle s’est alors imposée 3 sets à 1. Le verdict est tombé quelques instants plus tard, sa place s’est jouée au set average. Celle qui venait sur cette épreuve régionale « pour le plaisir » se retrouvera finalement à Vittel, où elle sera accompagnée par Robin Fémel, vainqueur dans la catégorie – 1 300 aux dépens de l’impressionnant Mahieddine Djeffal, du club de Mont-Saint-Aignan. Depuis son inscription à cette compétition, le classement de l’Yvetotais s’est amélioré, ce qui explique en partie son succès. Mais comme l’a précisé son coach, Philippe Beyer, il ne fallait pas que le jeune homme « cède à la facilité »« Il a bien maîtrisé, il a joué en patron », a-t-il même ajouté.

Angelo Ciliberto est l’invité surprise de l’épreuve. Pas forcément attendu, il a impressionné son monde et s’est glissé sur la troisième marche du podium final de la catégorie – 1 600. « Il revient en grande forme », a indiqué son entraîneur avec satisfaction.

presse : Quatre Yvetotais sont en lice ce week-end pour les finales régionales par classement

Capture d’écran 2016-05-09 à 18.01.10

 

À partir de cet après-midi et jusqu’à demain, les gymnases Vanier et Profit, de la plaine des Sports, seront investis par les tables de ping-pong. Le Cub pongiste yvetotais (CPY) est effectivement en charge, ce week-end, de l’organisation des finales régionales par classement. Fin mars, le club cauchois avait déjà organisé les finales départementales. Cette fois, la compétition est qualificative pour les championnats de France.

Plusieurs catégories sont concernées. Chez les dames, les joueuses classées – 600, – 800, – 1 000 et – 1 300 s’affronteront dès 14 h. Chez les messieurs, cela concerne les classés – 900 et – 1 100.

Des joueurs à suivre

Déjà sur le podium lors des finales départementales, l’Yvetotaise Marie Reinhold a ses chances en catégorie – 1 300. « Un podium peut être jouable, mais c’est costaud en face. Il y a au moins sept filles de son niveau », analyse Philippe Beyer, entraîneur du CPY. Ce sera en revanche plus compliqué pour Jason Léger, classé – 1 100, qui a terminé dans le ventre mou lors des finales départementales.

Le CPY aura d’autres chances de podium demain. La compétition ouvrira à 9 h et concernera les messieurs classés – 1 300 et – 1 600. Suite à un podium en catégorie jeunes, Robin Femel avait accroché la 3e place à l’occasion des finales départementales. « Il a clairement une carte à jouer, assure Philippe Beyer. Le niveau régional n’est pas beaucoup plus fort, il peut renouveler sa performance. »

Enfin, Angelo Ciliberto, classé – 1600, essayera lui aussi de tirer son épingle du jeu après une 10e place lors des finales départementales.

 

presse : une montée historique pour le club d’Yvetot.

Capture d’écran 2016-05-09 à 18.01.10

Vainqueur samedi de l’entente Saint-Pierraise, le CP Yvetot accède à la Nationale 3, un niveau que le club n’a jamais connu.

A l’occasion du dernier match de la saison disputé samedi dernier face à l’entente Saint-Pierraise, les Yvetotais du CPY ont validé leur montée en Nationale 3. Le score est large (8-2) mais justifié selon Philippe Beyer, l’entraîneur du CPY. « Quand on a vu la compo de l’équipe en face on s’est dit que c’était tout bon. Ils avaient fait un coup de bluff en annonçant un joueur qui n’est pas venu. »

Yvetot a mené la danse dès les premiers matches. Mikaël Hamel et Didier Hanonge ont gagné en trois sets, tandis qu’Antoine Leseur a eu un peu plus de mal à se défaire d’Andrezj Jakubowicz, le numéro un adverse. Le match est allé au bout des cinq sets mais à l’issue de celui-ci, le CPY menait déjà 3-0. Thomas Decroix a subi la première défaite de la soirée face à Didier Romedenne sur un match en quatre sets.

_MG_6210

 

 

Recrutement

Sur les quatre simples restants, les Yvetotais ont enchaîné les victoires plus ou moins aisément. Ainsi, Thomas Decroix a livré un match à suspens face à Jakubowicz. Il a gagné son premier set 16-14, le deuxième 11-6. Moins en réussite sur le troisième set, il s’est incliné 13-15. Un quatrième set remporté 11-9 a donné un point de plus à son équipe qui menait désormais 6-1.

Avant les doubles, Yvetot menait alors 7-1. Une victoire sur les deux doubles leur assurait le gain du match. Ce fut chose faite avec la paire Hamel – Leseur, en cinq sets.

« On est ravi, c’est unique dans l’histoire du club. » L’entraîneur Philippe Beyer pouvait avoir le sourire à la fin de l’épreuve. Jamais le CPY n’a connu un tel niveau.

La N3 sera un challenge pour le club cauchois, qui pense déjà au maintien. « Il faut au moins mettre deux équipes derrière nous pour être tranquille » affirme le président Martial Foucourt.

Avant d’aborder cette nouvelle saison pleine de défis, l’équipe compte recruter un joueur qui pourrait la renforcer. Chaque club peut muter un joueur par saison.


 

Capture d’écran 2016-05-10 à 07.45.18

ARTICLE CC

annonce CP Yvetot 1 -VS- Entente Saint Pierre 4

Samedi 30 avril – 17h00

Salle Jacques Secrétin – Yvetot

 

Capture d’écran 2016-04-27 à 11.08.50

Match pour la montée en Nationale 3, tout se joue sur la dernière rencontre. YVETOT se doit de gagner alors que son dauphin, Saint LO, se déplace  à CABOURG et n’est qu’à un point de notre équipe phare.

Venez nombreux, les encourager et peut être, fêter le retour du CPY en Nationale….

Télécharger l’affiche

Capture d’écran 2016-04-27 à 11.08.23

8ème tour du tournoi Open Intérieur

Le 8ème tour a vu la victoire de Philippe Beyer face à Loïc Lavice, la petite finale pour la 3ème place a été remportée par Martial Foucourt face à Jordan Pinel. Suivent Thomas Decroix, 5ème, Christophe Nugue, 6ème, Quentin Coté, 7ème et Sébastien Dehors, 8ème. Nous étions 16 ce tour.

Capture d’écran 2016-04-16 à 12.57.17

 

Dans les 10, nous retrouvons :

1 DECROIX Thomas 562
2 MAUCONDUIT Yannick 424
3 DEHORS Sébastien 399
4 LAVICE Loïc 325
5 COEUGNIET Gregory 198
6 COTE Quentin 195
7 VANDERHAEGUE Mathieu 186
8 BEYER Philippe 165
9 NUGUE Christophe 157
10 FOUCOURT Michel 149

Quentin Coté

 

presse : Les pongistes yvetotais aux portes de la N3

Les pongistes du CPY peuvent prétendre à une montée inédite en Nationale 3.

Capture d’écran 2016-05-09 à 18.01.10

Après une victoire au Grand-Quevilly samedi dernier (8-4), le CPY se rapproche un peu plus de la montée en Nationale 3. Globalement, les Yvetotais ont mené la partie et ont été particulièrement galvanisés par la performance de Didier Hanonge.

À ce moment-là, le CPY menait 3-2 et Hanonge perdait 10-3 contre son adversaire quevillais sur un set décisif. Après sept balles de matches, Didier Hanonge a finalement remporté le set puis le match (3-2). « Ça nous a mis un moral d’enfer, on a toujours mené après », s’est félicité Philippe Beyer, l’entraîneur cauchois.

Si le match suivant était perdu, Antoine Leseur s’est défait de son adversaire en trois sets (3-0) et les Yvetotais ont remporté un double sur deux. Ensuite, Mikaël Hamel a « exécuté » son adversaire, pour reprendre les termes de Philippe Beyer. Le dernier match de la journée a été remporté par Antoine Leseur. De fait, le CPY n’est plus qu’à un match d’une ascension historique au niveau national. La partie décisive se jouera à la salle Jacques-Secretin le 30 avril contre Saint-Pierre-lès-Elbeuf (4). Philippe Beyer espère bien que cette équipe réserve ne sera pas renforcée mais dans tous les cas, Yvetot doit impérativement gagner : « Nous sommes aux portes de la N3, on ne va pas lâcher l’affaire. Il faut la victoire. »

L’équipe concurrente de Saint-Lô a gagné le week-end dernier et n’est qu’à un point d’Yvetot, en ayant un set average favorable sur ces derniers. Le faux pas est donc interdit pour les pongistes cauchois.

Yvetot/Saint-Pierre-lès-Elbeuf,
samedi 30
 avril à 17 h

7ème tour du tournoi Open Intérieur

Capture d’écran 2016-03-19 à 16.49.52

Dommage qu’il n’y ait eu que 8 participants, car notre numéro 1 était venu participer à ce tour qu’il a remporté avec panache devant Thomas et Angelo.

André Hebert

 

Capture d’écran 2016-03-19 à 16.28.52