presse : Les pongistes yvetotais aux portes de la N3

Les pongistes du CPY peuvent prétendre à une montée inédite en Nationale 3.

Capture d’écran 2016-05-09 à 18.01.10

Après une victoire au Grand-Quevilly samedi dernier (8-4), le CPY se rapproche un peu plus de la montée en Nationale 3. Globalement, les Yvetotais ont mené la partie et ont été particulièrement galvanisés par la performance de Didier Hanonge.

À ce moment-là, le CPY menait 3-2 et Hanonge perdait 10-3 contre son adversaire quevillais sur un set décisif. Après sept balles de matches, Didier Hanonge a finalement remporté le set puis le match (3-2). « Ça nous a mis un moral d’enfer, on a toujours mené après », s’est félicité Philippe Beyer, l’entraîneur cauchois.

Si le match suivant était perdu, Antoine Leseur s’est défait de son adversaire en trois sets (3-0) et les Yvetotais ont remporté un double sur deux. Ensuite, Mikaël Hamel a « exécuté » son adversaire, pour reprendre les termes de Philippe Beyer. Le dernier match de la journée a été remporté par Antoine Leseur. De fait, le CPY n’est plus qu’à un match d’une ascension historique au niveau national. La partie décisive se jouera à la salle Jacques-Secretin le 30 avril contre Saint-Pierre-lès-Elbeuf (4). Philippe Beyer espère bien que cette équipe réserve ne sera pas renforcée mais dans tous les cas, Yvetot doit impérativement gagner : « Nous sommes aux portes de la N3, on ne va pas lâcher l’affaire. Il faut la victoire. »

L’équipe concurrente de Saint-Lô a gagné le week-end dernier et n’est qu’à un point d’Yvetot, en ayant un set average favorable sur ces derniers. Le faux pas est donc interdit pour les pongistes cauchois.

Yvetot/Saint-Pierre-lès-Elbeuf,
samedi 30
 avril à 17 h

%d blogueurs aiment cette page :